Amérique du Sud

La Vigogne

La fibre des dieux

Animal gracile, sauvage, à la robe fauve et blanche, la vigogne porte un merveilleux bijou : une toison à la finesse exceptionnelle. Une parure, dont la douceur, la finesse et la délicatesse n’ont pas d’équivalent. Chassée à outrance pour sa toison dans les années 1960, un programme de protection initié au Pérou a permis à la reine des Andes de renaître. Aujourd’hui, les Vigognes vivent librement en petit groupe dans leur territoire naturel.

Tout comme ses congénères andins que sont l’alpaga, le guanaco et le lama, la vigogne appartient à la grande famille des camélidés dont la terre d’origine se situe dans l’actuelle Amérique du Nord. De tous les camélidés, c’est la Vigogne qui donne, et de loin, la meilleure laine. Avec un diamètre de 11 à 14 microns pour une longueur d’environ 30 millimètres, la fibre de sa toison tient la première place au palmarès des laines précieuses.

Pour chaque vigogne, 300 grammes de laine sont récoltés : un souffle, un nuage, une merveille de 12 microns de diamètre. Outre sa finesse et sa douceur, qui lui donne une brillance particulière, la fibre de la vigogne possède une inimitable clarté. Un atout qui fait toute sa beauté et son éclat.

Pour découvrir la vigogne, il faut rejoindre la région de Salta, la province de Jujuy, au Nord de l’Argentine, et faire l’expérience du relief et de l’altitude. Ce paysage à nul autre pareil est le berceau de la vigogne. Dormeuil y pose ses bagages, le temps d’un événement rare : la tonte de ce petit camélidé dont la laine est un cadeau divin. Protégé, respecté, tout est fait pour que l’animal soit traité le plus noblement possible, avec égard et précaution.

Le chaccu

Chaque année, vers le mois de novembre, les villageois organisent un chaccu pour rabattre les troupeaux dans un enclos où les vigognes sont tondues en moins de cinq minutes avant d’être relâchées.

La Princesse des Andes

Avec son cou élancé et ses grands yeux noirs bordés de longs cils, la vigogne possède un charme et une grâce uniques.

Taillée pour les hauts plateaux

La vigogne ne souffre pas de la raréfaction de l’air et peut atteindre des vitesses de pointe de 70 kilomètres à l’heure. Pour résister au froid, elle est dotée d’une toison dont la fibre donne la plus belle et la plus précieuse des laines.

Les vigognes sont tondues une à une au rasoir électrique. L’opération ne dure que quelques minutes pour limiter le stress infligé à l’animal qui est immédiatement relâché. Les vigognes sont tondues une fois tous les deux ans et sont baguées pour être identifiées d’une année sur l’autre.

Sélectionnez une destination
Australie & Nouvelle-Zélande
Les Mérinos
Amérique du Sud
La Vigogne
Afrique du Sud
Le Mohair
Groenland
Le Qiviuk
Mongolie
Le Cachemire
Ladakh
Le Pashmina
Kirghizistan
La laine Taewit
Europe
Le lin
Egypte
Le coton
Asie
La soie
Autres
Destinations

Newsletter

Inscrivez-vous afin de recevoir toutes nos actualités

S'inscrire à la newsletter
E-mail
OK

Vous êtes inscrit à la Newsletter Dormeuil.

Contactez-nous

Pour toute demande et (ou) prise de rendez-vous

Merci de changer l'orientation de votre appareil

Votre navigateur est obsolète, veuillez le mettre à jour ou télécharger le navigateur Chrome.