Afrique du Sud

Le Mohair

Une laine atypique

Originaire de Turquie, la chèvre Mohair est réputée depuis l’Antiquité pour la blancheur et le lustre adamantin de sa fibre. La toison frisée de la chèvre confère une élasticité hors pair à la fibre, ce qui rend les tissages quasi infroissables. Douce, tout en étant résistante, elle possède par-dessus tout un lustre sans pareil.

Il y a plus de deux cents ans, à la pointe de l’Afrique du Sud, dans la région de Camdeboo, près de Cape Town, des éleveurs ont commencé à produire une variété rare de chèvres au manteau d’un blanc immaculé, la chèvre Mohair. Les secrets d’élevage de ces chèvres ont été transmis de génération en génération. Les animaux sont nourris avec la plus grande attention et leur toison est régulièrement traitée avec des huiles naturelles qui la rendent plus lisse et luxueuse.

Un Mohair de qualité doit être d’une blancheur originelle au lustre reflétant la lumière tels les feux d’un diamant. Mais pour obtenir cet éclat adamantin, il faut accompagner la nature et fournir un travail constant et minutieux.

Sous l’égide de la famille Michau, les fermiers de Camdeboo se sont investis avec passion pour exploiter l’exceptionnel potentiel de leurs chèvres et produire le plus beau mohair possible. Tous ici se dévouent corps et âme à la production du mohair Cambedoo. Les quelque trois mille cinq cents chèvres de son troupeau sont les reines d’un royaume de 2400 hectares de vallons sauvages, un paysage saisissant de beauté.

Un cavalier conduit un troupeau de chèvres à travers le «veld», nom local donné à la savane herbeuse où prolifèrent les aloès.

Rassemblement des chevreaux, les kids, dans le pâturage pour les conduire vers le hangar de tonte. Les jeunes chèvres ne se laissent pas facilement diriger. Il faut plusieurs bergers aidés d’un chien pour convoyer un troupeau sans risquer de perdre des bêtes.

Les chèvres mohair n’ont pas de sous-toison, le poil est donc coupé et non peigné. Ici, le tondeur utilise une «force à tondre», sorte de ciseaux à ressort, traditionnellement utilisée pour la tonte manuelle. Les kids mohair donneront en moyenne 1 à 1,5 kilos de laine alors qu’un adult en donnera 2 à 3 kilos, mais la fibre sera plus grosse.

Sélectionnez une destination
Australie & Nouvelle-Zélande
Les Mérinos
Amérique du Sud
La Vigogne
Afrique du Sud
Le Mohair
Groenland
Le Qiviuk
Mongolie
Le Cachemire
Ladakh
Le Pashmina
Kirghizistan
La laine Taewit
Europe
Le lin
Egypte
Le coton
Asie
La soie
Autres
Destinations

Newsletter

Inscrivez-vous afin de recevoir toutes nos actualités

S'inscrire à la newsletter
E-mail
OK

Vous êtes inscrit à la Newsletter Dormeuil.

Contactez-nous

Pour toute demande et (ou) prise de rendez-vous

Merci de changer l'orientation de votre appareil

Votre navigateur est obsolète, veuillez le mettre à jour ou télécharger le navigateur Chrome.